Les maladies de dégénerescence des arbres fruitiers à pépins (pommiers, poiriers)
Maladies à virus, viroïdes, phytoplasmes

Depuis 1955, les maladies de dégénérescence (désignées plus couramment sous le vocable 'maladies à virus'), des espèces fruitières ont été étudiées par l'Inra et par le Ctifl.
En 1965 des travaux sur la détection de ces maladies ainsi que leur incidence sur le comportement agronomique des pommiers et des poiriers ont été entrepris à l' Unité d'Amélioration des Espèces Fruitières et Ornementales d'Angers (devenue depuis 2004 UMR GenHort).

Les résultats de ces investigations sont présentés sous forme de fiches regroupant les principales maladies détectées.

Jacques Lemoine était Ingénieur d'Etudes à l'Unité d'Amélioration des Espèces Fruitières et Ornementales (aujourd'hui GenHort).
De 1965 à 2000, il a consacré une grande partie de son activité à la connaissance des maladies de dégénérescence des pommiers, poiriers et cognassiers et en a déterminé l'impact sur le comportement agronomique des variétés cultivées.

Dossier réalisé en avril 2000.

Introduction

  • les agents infectieux responsables de ces maladies
  • les modes de détection
  • leur mode de transmission
  • les moyens de lutte
  • les moyens de guérison

Fiches descriptives

Chaque fiche comprend :

  • les synonymes
  • les symptômes
  • les confusions possibles
  • les modes de détection
  • l'incidence économique
  • des illustrations
Réalisation : J. Lemoine et MH Cathala
Dernière mise à jour de la page : 4 octobre, 2006